Irstea

PASI : Portail d'Accueil des Scientifiques d'Irstea

Campagne d'Etablissement Irstea 2016

Irstea - Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture- est un établissement de recherche public à caractère scientifique et technologique (EPST), sous la double tutelle des ministères chargés de la recherche et de l’agriculture. Il emploie 1 750 personnes et 250 doctorants, 40 post-doctorants, localisés sur 9 sites géographiques en France (Antony, Nogent-sur-Vernisson, Rennes, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Montpellier, Aix-en-Provence).

Institut de recherche finalisée reconnu dans le domaine des eaux continentales, des écotechnologies et des territoires, Irstea se fixe trois grands défis scientifiques portés par des enjeux sociétaux d’importance : la qualité environnementale et le défi du couplage des méthodes et des technologies ; l’enjeu de l’eau dans le développement territorial et le défi d’approches multisectorielles ; la gestion des risques et le défi de la viabilité.

Les contrats de thèses proposés par Irstea peuvent faire l’objet d’un cofinancement par un partenaire extérieur à Irstea (industriel, organisme professionnel, collectivité, organisme de recherche...).

Le doctorant est lié à Irstea par un contrat à durée déterminée donnant lieu à la protection sociale de droit commun. La durée du contrat est de trois ans. La rémunération mensuelle (janvier 2016) : 1 852 € bruts (1492 € nets).

Le candidat devra avoir soutenu son master (ou équivalent) lors de la constitution de dossier de recrutement.

Les thèmes de recherche sur lesquels Irstea financera des thèses sont les suivants :
  • Aléas et risques liés au cycle de l’eau (ARCEAU)
  • Réponses biologiques et écologiques aux contaminations du milieu aquatique : écotoxicologie et bioindication (BELCA)
  • Développement territorial et agriculture multifonctionnelle (DTAM)
  • Gestion de l'eau, des usages, des services et de leurs infrastructures (GEUSI)
  • Innovations technologiques par les sciences pour l'ingénieur au service de l'agriculture durable et l'environnement (INSPIRE)
  • Modèles, systèmes d'information et gestion viable de l'environnement (MOTIVE)
  • Qualité des systèmes aquatiques et restauration écologique (QUASARE)
  • Risques liés aux phénomènes gravitaires rapides, sûreté des ouvrages hydrauliques et vulnérabilité des enjeux (RIVAGE)
  • Systèmes écologiques terrestres: dynamiques, vulnérabilités et ingénierie (SEDYVIN)
  • Structures, procédés, écoulements, énergie (SPEE)
  • Systèmes d'information et de représentation pour la gestion intégrée de l'environnement (SYNERGIE)
  • Technologies et procédés pour l'eau et les déchets (TED)

Publication des résultats

Résultats des admissions par sujet

Calendrier

  • 10 février 2016 : début des candidatures.
  • 18 mai 2016 : fin des candidatures.
  • juin 2016 : commission de sélection.
  • 18 juillet 2016 : publication des résultats.